Industrie : un projet de 8 logements sociaux inter-générationnels solidaires et durables

Dans ce contexte dense et diversifié, le projet singulier, compact et lisible développe un front bâti en L sur le nouvel espace public et intensifie les relations entre le canal, la rue Heyvaert et la Grande Halle, lieu couvert, récréatif et d’échange. Les ateliers, par la transparence de leur façade vitrée sur 5,5 m de haut, animent les espaces publics et la cour de travail intérieure. Les logements s’en distinguent par une façade d’acier corten, nuancée, texturée, en écho au caractère industriel du lieu, et une composition de rythme et d’échelle résidentielle. Un projet dessiné par B612associates.

Ce projet mixte de 8 logements sociaux inter-générationnels solidaires, durables, et inclusifs aux étages et d’ateliers polyvalents « Upcycling » au rez activent les nouveaux espaces publics novateurs et ambitieux de la Grande Halle, qui libère un îlot industriel et dense le long du canal à Molenbeek. Le volume libère un creux au deuxième étage permettant l’apport de lumière et de soleil vers la cour et l’îlot. Il permet aussi la création d’un espace collectif extérieur orienté Sud Ouest au bénéfice commun des logements et de l’espace public : présence de végétation, de lumière et d’activités.

Le projet visait à faire cohabiter les seniors avec des personnes d’une autre génération et de renforcer la mixité dans le quartier en développant la production de logements de qualité. Un projet qui respecte les priorités en matière de performances énergétiques, de gestion des eaux, environnementales, de durabilité et de biodiversité. Le tout en maintenant une dynamique d’activité productive dans le quartier pour favoriser le maintien et la création d’emplois locaux en travaillant sur le soutien à l’économie sociale.

Le rez-de-chaussée, où se situent les ateliers, offrent, d’une part, une transversalité des espaces publics et d’autre part des espaces flexibles et évolutifs. Le projet tente aussi de minimiser l'emprise au sol afin de fournir autant d'espaces ouverts et verts en plein-terre que possible. Au-dessus, l’ouverture créée dans le volume supérieur permet d’offrir une très généreuse toiture terrasse commune. Pour finir, ce projet, grâce au choix de ses matériaux, de son enveloppe et de ses techniques spéciales, présente un PEB Passif.

Le registre supérieur est proposé en une composition de baies de tôles d’acier corten répondant à la fois à l’histoire et au caractère industriel des lieux et à la présence importante des teintes brun rouge des briques et tuiles traditionnelles du quartier. Le choix de l’acier corten, avec sa couche protectrice d’oxyde, permet de ne pas nécessiter d’aucune autre protection contre la corrosion et également de réduire, voire d’éviter, l’utilisation de peinture ; ce qui le rend un matériel encore plus écologique.

Les ambitions conceptuelles sont prolongées transversalement par des performances élevées, énergétiques (passif PEB 2018), environnementales (eau, solaire) et circulaires (préfabrication, flexibilité, démontabilité et matériaux recyclés et recyclables optimisés). L’ossature colonnes - poutres sans retombées, les planchers de grandes portées sans poutres intermédiaires et les cloisons sèches permettent une flexibilité spatiale, programmatique et technique optimale

Partager cet article:

Nos partenaires