RE-ST couronné d’un Pioneer Award aux Belgian Building Awards 2022

Le bâtiment le plus durable est celui qui n'a pas besoin d'être construit. En raison de ce point de départ remarquable, RE-ST, le bureau d'architecture et de recherche anversois, vient de se voir décerner le Pioneer Award lors de la proclamation des Belgian Building Awards 2022. En partant des possibilités spatiales maximales du patrimoine existant, RE-ST trouve des réponses aux questions spatiales sans occuper de nouveaux espaces. Une vision que RE-ST propage également auprès de ses collègues, de ses clients et des décideurs politiques.

Depuis 2010, RE-ST cherche des réponses aux problèmes sociaux urgents. Dans sa pratique architecturale, RE-ST tente de contribuer, à la fois directement par ses propres projets et indirectement par la recherche, à un meilleur environnement de vie au sens le plus large du terme.

La position de RE-ST est que tout besoin d’espace ne conduit pas nécessairement à un nouveau bâtiment. L'espace est le domaine d'activité des architectes et doit être utilisé avec parcimonie. Cela exige souvent une attitude critique qui cherche toujours la vraie question dans un projet ou une étude. C'est pourquoi RE-ST a étendu sa "pratique de la construction" à une "pratique de la non-construction". Outre les projets, RE-ST mène également des recherches à partir de la pratique. Le bureau tente de mettre ces idées en avant auprès de ses collègues, clients, utilisateurs de l'espace, fonctionnaires et décideurs politiques.

« S’étaler dans l'espace encore libre est un luxe difficile à justifier », affirme RE-ST. « La construction en tant que moteur économique, qui conduit consciemment ou inconsciemment à une surconsommation d'espace, est fortement en porte-à-faux avec les défis écologiques et sociaux actuels. La poursuite de la consommation d'espace fait peser une trop lourde hypothèque sur un avenir durable. »

Le plaidoyer de RE-ST en faveur d'une culture de la non-construction est peut-être davantage le signe avant-coureur d'un intérêt intense pour la "déconstruction" et la redistribution spatiale en Flandre. Les recherches de RE-ST sur l'espace vagabond (« zwerfruimte ») ont été récompensées par un label BWMSTR en 2018, et c'est donc à juste titre que le bureau peut désormais se considérer comme un pionnier de l'architecture et, par extension, de tout le secteur de la construction.

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage