Coup de projecteur sur un projet de construction neuve à Willebroek

Sur le site où une grande villa offrait de l’espace à une seule famille, un nouveau projet de logement comprenant sept appartements s’élève dans la Breendonkstraat à Willebroek. L’approche intégrée permet de créer des habitations confortables pour les jeunes et les moins jeunes. Les fenêtres de Kömmerling sont sur le devant de la scène dans ce projet.

L’achèvement n’est pas prévu avant le printemps 2023, mais depuis que les murs extérieurs ont été recouverts de crépi blanc, le bâtiment prend peu à peu son aspect définitif. Dans une rue par ailleurs caractérisée par des maisons familiales et des maisons mitoyennes, ce nouveau bâtiment se distingue. Cet immeuble moderne comprend sept appartements répartis sur trois étages. Cinq d’entre eux disposent de deux chambres, les autres d’une seule. La présence d’un ascenseur indique le large public visé par les promoteurs de l’immeuble : les nouveaux acquéreurs comme les retraités doivent pouvoir s’y sentir chez eux. Cela permet d’obtenir une bonne mixité de résidents.

Le projet a été conçu par le promoteur immobilier RDS Construct, qui est à la recherche de terrains à bâtir intéressants dans la vaste région située entre Bruxelles, Anvers et Saint-Nicolas. Jusqu’à récemment, une grande villa se dressait à cet endroit, ce qui a contribué à façonner l’image de la rue car elle se trouvait sur une légère élévation. Mais une vieille maison reste une vieille maison, même après avoir été vendue. « C’est pourquoi nous pensons que cette approche est meilleure. Il y aura désormais de la place pour sept ménages », explique Christophe De Ryck, chef d’entreprise. « De plus, c’est une localisation pratique. Nous sommes à un peu plus d’un kilomètre du centre de Willebroek, et la bretelle d’accès à l’A12 est également à proximité. »

Le projet répond ainsi à la tendance sociale de vivre de manière plus compacte et de densifier les centres des villages existants, comme l’exige la politique flamande. A côté du bâtiment se trouve une allée menant aux places de parking couvertes à l’arrière, où se trouve également un jardin commun.

Un œil sur la durabilité

Pour les fenêtres, le promoteur a choisi les profilés ReFrame de Kömmerling. Ceux-ci sont composés à 100 % de PVC recyclé, ce qui signifie qu’aucune nouvelle matière première ne doit être exploitée pour leur production.

La qualité n’en est pas pour autant sacrifiée. « Nous récupérons tous les restes et les anciens profilés issus des travaux de démolition et les renvoyons à l’usine », explique le fabricant de fenêtres Jeroen Van Doorslaer, dont l’entreprise innovante a été l’une des premières à utiliser ReFrame dans le cadre d’un projet. « Cette approche permet de réduire de 90 % les émissions de CO2 au cours du processus de production, tandis que la valeur d’isolation est aussi bonne qu’avec des fenêtres neuves.

Les profilés gris-noir contrastent joliment avec les murs extérieurs blancs. Sans sacrifier l’aspect frais, ils contribuent à la nature durable de ce projet. En outre, chaque habitation disposera de ses propres panneaux solaires avec onduleur, ce qui aura un impact direct sur la facture d’énergie.

Enfin, le promoteur du projet attache également de l’importance à l’aménagement extérieur. Il prévoit des espaces verts à l’avant et sur les côtés du bâtiment, de sorte qu’il n’est pas nécessaire d’asphalter le sol.

Finition avec caractère

La plupart des appartements ont été vendus sur papier, de sorte que les propriétaires ont encore leur mot à dire dans les choix d’aménagement intérieur. Une observation frappante est la différence entre les propriétaires qui habiteront eux-mêmes l’appartement et ceux qui le loueront. Les premiers font des choix plus audacieux en matière de finitions, tandis que les propriétaires qui achètent pour investir optent principalement pour des couleurs et des matériaux sobres et neutres. En fait, ce rapport est à peu près le même.

L’appartement qui attire le plus l’attention est aussi le plus grand de l’immeuble. Avec le style d’un penthouse, le seul appartement du deuxième étage surplombe son environnement immédiat. Le sol est recouvert d’un parquet marron clair, très apprécié de nos jours en raison de son aspect chaleureux, selon les promoteurs. Les murs de la salle de bains sont quant à eux recouverts d’un carrelage vert clair.

Ce sont des couleurs que l’on ne retrouve pas ailleurs dans l’immeuble. Les autres appartements s’en tiennent à des tons de blanc et de gris, même pour les sols, par exemple. Quoi qu’il en soit, les propriétaires peuvent décorer leur appartement à la carte. Quel carrelage souhaite-t-il ? Préfèrent-ils des portes vitrées ou non ? Certains murs intérieurs doivent-ils être peints ? Cette méthode de travail permet de donner du caractère à l’appartement.

Source: Kömmerling
Partager cet article:

Contactez Kömmerling

Nos partenaires