Energos de Vectorworks 2016 : outil de simulation énergétique

Le nouvel outil Energos in Vectorworks 2016 permet de calculer les scores énergétiques de projets. En proposant cette solution, Vectorworks espère pouvoir aider architectes et concepteurs à répondre à la demande sans cesse croissante de concepts architecturaux passifs ou très basse énergie.

Simulations complexes

On ne compte plus le nombre de projets passifs dessinés avec Vectorworks. Souvent, ceux-ci remportent aussi des prix, comme Brutopia de Stekke+Fraas, eBIB du bureau Plus Office ou l'immeuble de bureaux pour le port de Gand réalisé par evr-Architecten. Cependant, lorsqu'on parle avec les architectes derrière ces projets, on constate que les décisions en matière d'énergie ont presque toujours été prises en concertation avec un spécialiste. Cela se comprend, car les simulations de consommation énergétique sont parfois complexes. « Mais c'est aussi une opportunité manquée, parce que l'impact des décisions prises lors de l'avant-projet peut être particulièrement important », selon ces spécialistes. « En soi, remporter un bon écoscore n'est pas si difficile, mais il ne s'agit pas uniquement d'isoler davantage les éléments de construction pour construire une maison passive durable. » Le nouvel Energos de Vectorworks 2016 est basé sur le label de Passivhaus et peut donc être aussi bien être utilisé sur des modèles 3D simples que sur un projet BIM très détaillé.

 

La somme des parties

Energos fonctionne en se basant sur d'autres outils : les coordonnées et l'orientation de votre projet sont déterminées grâce à l'Héliodon (position du soleil). Les propriétés thermiques des composants 3D permettent au logiciel d'évaluer l'efficacité de l'isolation du projet. Ajoutez à cela la consommation/production d'énergie et de chaleur des différentes installations dans le bâtiment et vous obtenez un score énergétique facile à interpréter. Les objets BIM tels que les murs, toitures, portes ou fenêtres reçoivent automatiquement les bonnes valeurs R et lambda. Si vous construisez votre modèle avec ces éléments, vous pourrez donc facilement contrôler l'efficacité énergétique de votre projet. Bien entendu, vous pouvez aussi lancer la simulation à un stade antérieur et à partir d'un modèle 3D simple. Les calculs basés sur un modèle simple sont comparables à ceux d'un modèle BIM complet et détaillé.

 

Les versions en français et en néerlandais de Vectorworks 2016 ont entièrement été adaptées aux normes de construction du Benelux. Une équipe d'experts locaux s'en est chargé: Benny Craenhals, Saskia Gabriël et Christian Verschueren.

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage