La « NATURE10 Brick E » comme ode au caractère de l’ancienne architecture industrielle

La résidence Tivoli se situe dans le nouvel écoquartier Green City à Laeken, sur une des deux parcelles que citydev.brussels a réservée à des projets pilotes. Le bâtiment accueille 9 logements de plain-pied avec un jardin et une terrasse de toit communs, ainsi que deux espaces polyvalents partagés.

 

Tivoli est né de l'initiative privée d'un groupe de particuliers qui souhaitaient réaliser un projet d’habitat groupé solidaire sur un terrain en emphytéose qui reste la propriété de citydev.brussels. C’est le procédé participatif qui rend ce projet et sa philosophie si particuliers. Il a été créé en tant que développement autonome (avec des occupants-architectes et des occupants-constructeurs) sur la base des besoins et des souhaits d'un groupe de (futurs) résidents : continuer à vivre à Bruxelles, à un coût abordable, dans un cadre de vie convivial qui favorise le développement de contacts étroits.

Ce cadre de vie convivial est stimulé par des espaces polyvalents, dont l’un situé sur le toit. Dans ce lieu, qui a été conçu comme un prolongement des espaces de vie des logements individuels, on peut questionner les limites de l’habitat individuel.

Le projet d’habitat groupé fait partie du quartier durable Tivoli GreenCity, pour lequel une charte de durabilité a également été élaborée, en plus des normes PEB. C’est un projet passif avec récupération d’eau de pluie et chauffage par un réseau de chaleur communal qui alimente le quartier entier. Tivoli a aussi été récompensé d’un « be.exemplary award » en 2017.

 

Une brique nuancée

Arnaud Raison (époc architecture) : « Nous étions à la recherche de l’aspect des briques utilisées jadis pour les bâtiments industriels de la zone du Canal de Bruxelles : une brique rouge et nuancée. Les irrégularités de couleur et de forme de la NATURE10 Brick E renforcent le caractère du revêtement de façade, qui devait présenter une certaine texture sans êtredonc trop lisse. Nous avons également mis en œuvre la brique dans les encadrements des fenêtres, créant ainsi une profondeur supplémentaire en les plaçant en retrait à à une dizaine de centimètres du mur.

En optant pour un joint traditionnel plutôt qu’un joint mince, nous avons également pu travailler avec un appareillage vertical modulaire pour ces parties de façade. C’est un clin d’œil au passé, quand les fenêtres de Bruxelles étaient maçonnées parce qu’il y avait une taxe en vigueur sur la lumière du jour. C'est aussi une façon de marquer la structure en colonnes dans la façade, et chaque fenêtre maçonnée sous-entend la présence potentielle d'une vraie fenêtre (dans le futur). La couleur gris clair des joints est répétée dans la plinthe, les balcons et la corniche du bâtiment, qui sont tous des éléments en béton architectonique. Pour le plafond de l'entrée couverte du parking, des plaquettes ont été collées sur un panneau Eter Backer HD. »
 

Partager cet article:

Nos partenaires