Les maisons belges résistent-elles au froid et à la chaleur extrêmes ? Velux explique comment faire mieux

© Velux Commercial

Près de la moitié (47%) des Belges reconnaissent que les maisons belges ne sont pas conçues pour faire face à des périodes de froid ou de chaleur intense. Une nouvelle étude menée par VELUX, le leader mondial des fenêtres de toit, révèle que la flambée des coûts énergétiques fait qu'il est difficile pour un quart (23 %) des Belges de se sentir à l'aise dans leur maison pendant les périodes de froid intense.

Une nouvelle étude menée par VELUX, le leader mondial des fenêtres de toit, révèle que la flambée des coûts énergétiques fait qu'il est difficile pour un quart (23 %) des Belges de se sentir à l'aise dans leur maison pendant les périodes de froid intense. Un tiers (34 %) des Belges ne sait pas par où commencer pour chauffer efficacement sa maison et plus de la moitié d’entre eux (62%) a porté des couches supplémentaires pour se réchauffer cet hiver. Trois quarts d’entre eux (75 %) s’accordent pour dire qu’ils souhaiteraient que leur maison soit plus économe en énergie.VELUX partage quelques astuces écoénergétiques et économiques pour rendre sa maison plus confortable.

Les résultats d’une nouvelle étude de VELUX1 révèlent à quel point la température peut avoir un impact sur le niveau de confort des gens dans leur habitation. Il n’est pas surprenant que la hausse du coût de l’énergie et de la vie joue un rôle important, et que de nombreuses personnes s’efforcent de trouver des moyens de rendre leur maison plus confortable et plus économe en énergie sans se ruiner. Près d’un quart (23%) des Belges admettent qu’il est difficile de se sentir à l’aise chez soi pendant les périodes de froid intense parce qu’ils pensent au coût de l’énergie. Par ailleurs, 75 % des personnes interrogées souhaiteraient que leur maison soit plus économe en énergie.

Seul 1 Belge sur 10 (12 %) estime globalement que l’atmosphère intérieure ambiante est très souvent à « température parfaite » dans son logement. Pour près d’un tiers (29%) d’entre eux, ce n’est que « parfois » le cas. Et c’est même « rare » ou « jamais » le cas pour 7% d’entre eux. Or, les 3 principaux facteurs permettant d’atteindre un niveau optimal de confort dans une pièce à vivre pour l’ensemble des répondants belges sont : la température - à une écrasante majorité (70 %), la lumière naturelle (59 %) et un minimum de bruit (36 %). Des chiffres qui sont toutefois à nuancer en fonction de l’âge des répondants : les 55-65 ans sont nettement plus nombreux à choisir la température (77 %) et la lumière naturelle (67 %) comme facteurs importants. Les moins de 35 ans, eux, sont nettement moins nombreux à choisir ces mêmes éléments : 65 % pour la température et 55 % pour la lumière naturelle. À la place, ceux-là trouvent plus de confort dans le fait d’« avoir des parfums attrayants » (25 % contre 21 % en moyenne) et « des textures/tissus confortables » (19 % contre 16 % en moyenne).

La maison : un lieu de prédilection

Bien que nos maisons ne soient pas conçues pour supporter des températures extrêmes ou des conditions météorologiques inhabituelles comme le froid ou la chaleur intense, VELUX estime que les espaces de nos maisons doivent rester confortables : un sanctuaire où les gens veulent se retrouver plutôt que de s’échapper. Un lieu de prédilection.

Yves Sottiaux, Market Director Belgium & Luxemburg chez VELUX a déclaré : « Il semble que les conditions météorologiques extrêmes actuelles soient là pour rester. Il est donc crucial de protéger nos maisons des températures inconfortables de manière rentable. Toute personne propriétaire d’un logement dispose d’un large éventail d’options pour réduire ses besoins énergétiques, protéger l’environnement et son portefeuille à long terme. Nous sommes ravis de partager quelques considérations supplémentaires avant la vague de chaleur estivale qui s’annonce et les soirées plus froides, qui montrent qu’atteindre une température intérieure optimale de manière rentable et économe en énergie peut être plus facile qu’on ne le pense… »

VELUX partage ici quelques moyens efficaces sur le plan énergétique pour améliorer la température à la maison : ​

Évaluer ses conditions actuelles

​Une grande partie de l'énergie thermique peut être perdue par des fenêtres non étanches, ce qui peut également avoir un impact sur la planète. Les nouvelles fenêtres offrent une valeur U nettement inférieure pour une meilleure isolation thermique et une optimisation de l’efficacité énergétique de 50 à 80 %. Parmi les solutions rentables à court terme pour réduire les pertes de chaleur, on peut ainsi citer l’étanchéisation des fenêtres et des portes avec des bandes d’étanchéité de calfeutrage ou des joints à brosse, sans grand effort. Depuis le 1er mars 2023, tous les installateurs VELUX en Belgique sont d’ailleurs contraints de proposer l’isolant qui s’intègre aux fenêtres de toit VELUX à leurs clients. ​ ​

Équilibrer la température.

​En équipant sa fenêtre de toit avec les bons accessoires, l’équilibre de la température dans la maison peut être perfectionné. Un store intérieur ou une protection extérieure peut réduire les pertes de chaleur en hiver et empêcher une chaleur excessive en été. Les stores plissés occultants et isolants VELUX offrent une solution efficace à toute personne possédant une fenêtre VELUX pour économiser sur ses factures d’énergie, en assurant une améliorant de l’isolation de 25% tout au long de l’année.

Changer de comportement.

​Une bonne température ambiante va de pair avec une bonne ventilation. Ne laissez pas les fenêtres ou les portes de terrasse ouvertes plus de dix minutes et évitez la ventilation permanente par inclinaison. En hiver, il importe de programmer une ventilation courte et contrôlée à des heures fixes de la journée, avec les radiateurs éteints. Le fait de ne chauffer délibérément que les pièces nécessaires et de garder les portes intérieures fermées permet également de perdre moins de chaleur et d’économiser de l’énergie. En été, par contre, il s’agira d’éviter la surchauffe. Il faudra donc penser à garder les rideaux fermés et les stores extérieurs baissés....

Utiliser la puissance du soleil.

Bon à savoir pour celles et ceux qui envisagent de passer aux panneaux solaires pour économiser de l’énergie :VELUX propose désormais une solution pour intégrer parfaitement les fenêtres de toit dans les systèmes photovoltaïques. Cela permet d'exploiter au maximum la surface du toit mais surtout la rénovation d'une toiture pourra se faire en une seule fois...

Source: Velux
Partager cet article:
Nos partenaires