Un gratte-ciel à la place de ruines

Ce projet traite d'un vide, d'un endroit laissé à l'abandon depuis le bombardement de Rotterdam en 1940 et d'un dilemme que peu de gens pensaient pouvoir résoudre. Bien que le reste de la ville ait été reconstruit depuis longtemps, ce morceau triangulaire de friche urbaine était comme une blessure béante ou un trou disgracieux dans une rangée de dents. L'espace, situé à un endroit bien en vue sur le Wijnhaven, à côté de l'université de Rotterdam, était trop petit et trop biscornu pour intéresser les investisseurs. Les architectes de Tangram y ont pourtant réalisé une tour qui non seulement accueille les étudiants, mais qui, combinée à la tour de l'autre côté de la route, constitue également une porte d'entrée dans la ville.

Le plan des étages en pied d'immeuble suit très précisément les contours du terrain à bâtir. Chaque mètre carré disponible est utilisé dans cet environnement urbain extrêmement dense. Les architectes donnent plus d'espace aux étages supérieurs, s'éloignent de la base étroite et créent une façade décalée avec des niveaux groupés qui dépassent la ligne du bâtiment inférieur.

Ce concept leur a permis de maximiser la surface et de créer de l'espace pour plus de 600 appartements aux étages supérieurs. Les étages inférieurs, qui abritent un restaurant, des boutiques, des bureaux et une bibliothèque, sont ouverts au public, de sorte que les architectes parviennent non seulement à tirer le meilleur parti de l'espace, mais aussi à établir un lien avec l'environnement.

NOUVELLES RELATIONS

Le bâtiment et le quai sont liés, tout comme le quai et le pont. L’ancien vide a non seulement été comblé, mais de nouvelles relations ont été créées dans le contexte urbain, les souvenirs des décombres et des dégâts causés par les bombes n'étant plus qu'un souvenir du passé. Cela est dû principalement à la façade : elle a été conçue à différentes hauteurs et avec un design différent de chaque côté : une façade en verre ici, une façade ventilée en panneaux à crochets ALUCOBOND® avec des fenêtres percées ça et là. Les différentes façades soulignent la nature du volume empilé du bâtiment.

La façade en ALUCOBOND® a encore plus à offrir. Le panneau composite spécial PANELOX® à double anodisation suit un motif spécial en AluBronze 01 et AluBronze 03. En se basant sur une ancienne photographie en noir et blanc des restes de bombes sur le site, les architectes ont développé ce motif et l'ont utilisé pour capturer l'image de ruine, de destruction et de césure sur la nouvelle façade.

 

LE PASSÉ EN MÉMOIRE

En plus de donner une nouvelle jeunesse à ce site en déshérence, le passé est remis en mémoire. Grâce à la technologie PANELOX®, le motif de surface est en fait plus qu'une impression couleur en deux dimensions. La texture à deux couches, qui crée différents degrés de réflexion dans chaque panneau et change constamment en fonction de l'incidence de la lumière et de la perspective de l'observateur, donne à la surface un aspect véritablement tridimensionnel.

 

Source: Alucobond
Partager cet article:

Contactez ALUCOBOND® (3A Composites)

Nos partenaires